La retraite complémentaire des cadres (AGIRC)

Logo de l'Association générale des institutions de retraite des cadres

 

Votre régime

Nom de l'organisme : Association générale des institutions de retraite des cadres (Agirc).

Type de régime : Régime de retraite complémentaire obligatoire des cadres et assimilés cadres du secteur privé.

Date de création : 1947.

Population couverte : Cadres et assimilés cadres des secteurs privés de l'industrie, du commerce, des services et de l'agriculture

Nombre de cotisants : 4 millions.

Nombre de retraités : 2,6 millions.

Vos cotisations

En contrepartie des cotisations prélevées sur le salaire (part salariale + part employeur), des points de retraite sont attribués au cadre;. Le taux de cotisation correspond au taux de d'acquisition multiplié par 125 %. Les points de retraite sont calculés à partir du taux d'acquisition.

  Taux d'acquisition(1) servant au calcul des points à la charge du salarié et de l'employeur
  2013 2014 2015
Assiette Arrco Tranche 1
Salaire jusqu'au plafond de la Sécurité sociale
6 % 6,10 % 6,20 %
Assiette Agirc Tranche B
Salaire jusqu'au plafond de la Sécurité sociale
16,24 % 16,34 % 16,44 %
Assiette Agirc Tranche C
Salaire jusqu'au plafond de la Sécurité sociale
16,24 % 16,34 % 16,44 %

(1) Certains des secteurs d’activité visés par une convention collective prévoient un taux d'acquisition Arrco supérieur au taux mentionné sur T1

Garantie minimale de points (GMP) : tout salarié relevant du régime Agirc doit obtenir au moins 120 points par an. Une cotisation "forfaitaire" est donc appelée sur son salaire pour lui permettre d'obtenir ce nombre de points lorsque la rémunération est inférieure ou dépasse de peu le plafond de la sécurité sociale.

Contribution exceptionnelle et temporaire (CET) au régime Agirc : 0,35% du salaire, depuis le premier euro jusqu'à 8 fois le plafond de la sécurité sociale.

L'AGFF - Association pour la gestion du fonds de financement de l'Agirc et de l'Arrco - finance la retraite complémentaire avant 65/67 ans. La cotisation correspond à 2% du salaire jusqu'au plafond de la sécurité sociale et à 2,20% jusqu'à 4 fois le plafond de la sécurité sociale.

Votre retraite

Age conventionnel de départ en retraite : il correspond (en principe) à celui auquel le cadre bénéficie d'une retraite de base accordée au taux plein.

[* Sauf pour la fraction des droits obtenus sur la tranche C des rémunérations (soit entre 4 et 8 fois le plafond de la sécurité sociale) qui ne peut être liquidée à taux plein qu'à 65/67 ans.]

Possibilité d'anticipation de l'âge de départ : OUI.

Avec minoration pour les demandes intervenant au plus tôt (environ) dix ans avant l'obtention de la retraite de base à taux plein sans condition de durée de carrière ou pour la fraction des droits obtenus sur la tranche C des rémunérations avant 65/67 ans.

Durée minimale de cotisation pour un droit à retraite : NON.

Durée minimale de cotisation pour une retraite à taux plein : NON.

Tout point de retraite obtenu donne droit à un versement au moment de la retraite.

Possibilité de départ en retraite après l'âge du taux plein : OUI.

Tant que l'activité n'est pas interrompue, des cotisations sont versées puis converties en points de retraite. Le compte de points augmente en fonction du nombre de points obtenus pendant la période d'activité.

Prise en compte des périodes assimilées : OUI, sous conditions.

Des points peuvent être attribués malgré l'absence de versement de cotisations. Sont pris en compte certaines périodes de rappel sous les drapeaux, le chômage indemnisé, la maternité, la maladie et l'accident du travail.

Bonifications /majorations : OUI.

  • Majoration pour enfant à charge : de 5% des droits pour chaque enfant à charge applicable aux retraites obtenues à compter du 1er janvier 2012 (non cumulable avec la majoration pour les enfants nés ou élevés).
  • Majoration pour enfants nés ou élevés : 8 % des droits pour trois enfants jusqu'à 24 % pour 7 enfants et plus pour les droits et les retraites obtenus avant le 1er janvier 2012. 10 % des droits pour trois enfants et plus s'appliquant aux droits et aux retraites obtenus à compter du 1er janvier 2012 (majoration plafonnée à compter du 1er avril 2013 à 1028,12 euros).

Possibilité de rachat de points : OUI.

Ces rachats sont possibles dans la limite de 70 points par année d'études supérieures validée par le régime de base.

Mode de calcul de la retraite :

Montant brut de la retraite annuelle = Total des points obtenus x Valeur du point de retraite

Depuis le 1er avril 2013, le point Agirc est fixé à 0,4352 euro.

A noter : la retraite complémentaire d'un cadre est constituée d'une retraite Arrco et d'une retraite Agirc.

Allocation minimale : NON.

Lorsque le montant de la retraite est inférieur à 500 points, la retraite est payée en une seule fois. Elle est égale au produit du montant brut de la retraite annuelle multiplié par un coefficient déterminé en fonction de l'âge de départ.

Allocation maximale : NON.

Retraite imposable : OUI.

Retraite soumise à cotisations : OUI.

  • Cotisation d'assurance maladie : 1% (2,5% pour les bénéficiaires du régime local général d'Alsace-Moselle et 2,2 % pour les bénéficiaires du régime local agricole d'Alsace-Moselle).
  • CSG : 6,6% (ou 3,8% pour certaines catégories de retraités).
  • CRDS : 0,5%.
  • Contribution de solidarité pour l'autonomie : 0,3 %

Possibilités de cumul emploi/retraite : OUI.

Il est possible d'exercer une activité non salariée tout en percevant sa retraite complémentaire Agirc (et Arrco).

  1. Les personnes qui justifient d'une carrière complète à compter de 60/62 ans ou les personnes âgées d'au moins 65/67 ans peuvent cumuler un emploi salarié et leur retraite complémentaire sans limite de ressources, dès lors que toutes les pensions de retraite personnelles au titre des régimes légalement obligatoires sont liquidées.
  2. Les personnes qui ne remplissent pas ces conditions peuvent cumuler leur retraite complémentaire avec un emploi si les retraites additionnées au salaire de reprise d'activité ne dépassent pas l'une des trois limites suivantes : 160% du SMIC ou le dernier salaire perçu avant le départ en retraite, ou le salaire moyen des 10 dernières années d'activité.

Vos démarches

Avant et après 45 ans : pour obtenir un Relevé de Situation Individuelle (RIS), il suffit de demander à un conseiller retraite de vous l'adresser (en téléphonant au 0 820 200 189; de 8 h 30 à 18 h - 0,09 euro TTC par minute depuis un poste fixe) ou de le consulter sur le site Internet de votre caisse de retraite ou sur www.agirc-arrco.fr. Ce document retrace les éléments permettant aux différents régimes de retraite de calculer vos droits.

A partir de 45 ans : pour faire le point sur votre future retraite, vous pouvez demander un Entretien Information Retraite en téléphonant au 0 820 200 189 (de 8 h 30 à 18 h - 0,09 euro TTC la minute depuis un poste fixe) ou en contactant votre caisse de retraite complémentaire.

Existence d'une évaluation retraite complémentaire : A 57 ans, les cadres peuvent demander une évaluation de leurs droits Agirc et Arrco à leur dernière institution de retraite Agirc ou auprès du centre d'information (Cicas) de leur département. Toutefois, pour connaître son nombre de points, il suffit de consulter son relevé actualisé de points sur le site Internet de sa caisse de retraite ou sur www.agirc-arrco.fr.

Date recommandée pour la demande du relevé de carrière : Sans objet

Date recommandée pour la formulation de la demande de retraite : 4 mois avant la date choisie pour le départ en retraite.

Démarches à effectuer : Quatre mois avant la date souhaitée de départ en retraite :

  • appeler un conseiller retraite au 0 820 200 189 (de 8 h 30 à 18 h - 0,09 euro TTC la minute à partir d'un poste fixe) qui prendra en charge la demande et proposera un rendez-vous au centre d'information (Cicas) le plus proche du domicile ;
  • ou contacter sa caisse de retraite complémentaire Agirc - cette deamnde est également valable pour le régime Arrco ;
  • ou effectuer sa demande de retraite sur www.agirc-arrco.fr.

Coordonnées de votre caisse de retraite : Toutes les adresses des caisses Agirc et Arrco, ainsi que celles des centres d'information sur la retraite complémentaire (Cicas), sont disponibles sur le site www.agirc-arrco.fr.

Sites Internet : www.agirc-arrco.fr, www.maretraitecomplementaire.fr

Numéro de téléphone :

Pour préparer sa retraite complémentaire :

  • 0 820 200 189 (de 8 h 30 à 18 h - 0,09 euro TTC la minute depuis un poste fixe).
  • ou prendre contact avec sa caisse de retraite, ou poser sa question via le site Internet de sa caisse de retraite caisse de retraite ou sur www.agirc-arrco.fr

À noter : Le régime Agirc fonctionne en points. Pour connaître son nombre de points, il suffit de consulter son relevé actualisé de points sur le site Internet de sa caisse de retraite. Le relevé récapitule les points Agirc et Arrco obtenus tout au long de la carrière de salarié du secteur privé année par année et entreprise par entreprise.

Pour une demande de retraite ou une évaluation des droits à 57 ans,

appeler le service téléphonique des Cicas au :

0 820 200 189 (Numéro Indigo : 0,09 euro /mn).

Pour toute autre information, prendre contact avec sa caisse de retraite (se reporter au dernier relevé de points qui indique les coordonnées)

ou poser sa question via le site Internet www.agirc-arrco.fr.